Vous avez dit « Égalité » ?…

Le partage est disponible

Il paraît que les hommes et les femmes sont égaux, et que même, il existe des arriérés qui ne le savent même pas… Et que c’est tellement vrai qu’il y a même un ministère pour ça, dans certains pays… Voilà qui est intéressant… Et qui entraîne de facto une très bonne nouvelle ! L’égalité étant d’abord un concept mathématique, vouloir attribuer ledit concept à des humains va poser quand même quelques problèmes…

Quiconque a déjà vu un homme et une femme, surtout si ils sortent de la douche, aura immédiatement remarqué des différences pas du tout anodines… Disons même qu’un aveugle n’aura pas vraiment besoin de passer un doigt expert bien longtemps pour reconnaître que l’un n’est pas l’autre et vice-versa… Deux choses différentes auront toujours du mal à être égales, et si, pire encore, ce sont des êtres humains, chacun aura ses spécificités, ses comportements, ses besoins et ses aspirations fort différentes. Un minimum de bon sens fera donc peu de cas d’une annonce aussi loufoque que déplacée. Cependant, si l’absurde autorisé et à la mode a conduit à établir un ministère dédié, il faut reconnaître que cela débouche sur des perspectives très intéressantes, tellement intéressantes du reste, que cela pourrait amener à rééquilibrer notre monde bien mal en point…

 

Explications : Parmi les idéologies que les humains intelligents ont eu la grande bêtise de développer, il en existe de toutes sortes, plus ou moins drôles, plus ou moins digestes, plus ou moins guerrières, plus ou moins ségrégationnistes, même si certaines peuvent s’avérer exceptionnellement intéressantes. Il existe dans notre monde une idéologie adoptée par des millions d’individus, et qui la suivent avec grande rigueur. Celle-ci repose sur des principes très précis, très stricts, et dont l’essentiel est publié par une livre remarquable, qui est tout à fait ouvert à tout public, disons même « chaudement recommandé ». Pour les adeptes, ce livre est « incréé », il a été dicté par Dieu lui-même, il est donc incontestable, parfait, et personne au monde ne s’aviserait – ni même ne pourrait s’aviser – d’en changer, ne serait-ce qu’une virgule. Ce livre en vente totalement libre comporte un nombre significatif d’appels au meurtre, il codifie certains comportements, il oblige à certains rites d’une cruauté insoutenable (même envers les animaux), bref, il règle absolument tout du quotidien des adeptes de l’idéologie, adeptes d’ailleurs pas forcément consentants puisque, certains le sont par naissance, du fait que les parents l’étaient… Incroyable !

Mais pire encore, quiconque répertorié de gré ou de force dans la chose, aurait l’idée fâcheuse de vouloir en sortir, se verrait immédiatement repris vertement pas les autres membres, lesquels disposent, c’est impensable, d’un pouvoir exécutif leur permettant de punir ceux qu’ils estiment déviants… Car oui, le pauvre qui voudrait en sortir, risque d’y perdre la vie… On croit rêver en apprenant de telles choses… Pour revenir au livre, parmi les chapitres qui le composent, il en est un particulièrement en rapport avec le début de ce texte, il s’intitule « Les femmes ».

Une fois encore, ce document précieux explique les rapports qui doivent exister entre les hommes et les femmes, et établit clairement la distinction, en bafouant totalement la grande idée du moment, puisqu’il précise « qu’une femme vaut la moitié d’un  homme » ! Comme quoi, ce stupide principe comparatif ne date pas d’hier, et si aujourd’hui il est promulgué en valeur indépassable dans son acception positive, il y a déjà au moins mille quatre cents ans que le côté négatif en a été mis en avant et accepté avec un très grand  succès et un enthousiasme qui ne se démentent pas ! Maintenant, ne boudons pas notre plaisir : il est clair qu’avec un « ministère de l’égalité », les choses vont être rapidement remises à leur juste place.

Il est évident que tous les pays, toutes les nations, tous les états, tous les gens qui ne partagent pas cet état de choses – pensons d’abord à toutes ces pléthores d’associations dites « féministes » – et qui ont pignon sur dirigeants, vont faire en sorte que ce déni d’égalité soit rapidement mis hors de la légalité mondiale et universelle (droits de l’homme…), et que le livre en question va rapidement être interdit de vente, proscrit, prohibé, et assorti de très lourdes pénalités pour quiconque aurait encore l’audace de le vendre ou même de le promouvoir… Ainsi, cette idéologie manifestement discriminatoire et sexiste va rapidement se trouver condamnée par nombre de pays, et progressivement, finir par disparaître et libérer ainsi des millions de personnes qui vivent sous la contrainte…

Oui, assurément, un ministère de l’égalité est vraiment une très bonne chose…

Michel ROGER

Comments: 4

Laisser un commentaire