Qui sont les fossoyeurs de notre patrie, Monsieur le Ministre ?

Le partage est disponible

C’est, en effet, la question qui est posée au ministre de l’Intérieur. Car scandalisé – oui, scandalisé – par le mouvement de Génération Identitaire, mouvement composé de jeunes Français patriotes qui mènent un combat légitime par des actions retentissantes mais pacifiques, le ministre demande à ses services de réunir les éléments permettant sa dissolution. Rien que cela !

Il est vrai que ces jeunes Français ont mené il y a quelques jours une opération anti-clandestins dans les Pyrénées à la frontière franco-espagnole. Ils ont ainsi, comme ils l’avaient fait dans les Alpes en 2018, démontré et révélé les carences de l’Etat qui ne protège la France et les Français ni de l’invasion, ni de l’islamisme, ni par conséquent de la violence et de la barbarie organisées qui en découlent. Alors, c’est intolérable pour notre ministre qui ne supporte pas d’être mis en cause car il est responsable de cette mission régalienne de l’Etat !

On se souvient du général Christian Piquemal, grand serviteur de l’Etat, arrêté à Calais en février 2016 pour avoir déjà voulu montrer la carence des pouvoirs publics incapables de protéger nos frontières. Il avait courageusement dénoncé la désastreuse gestion de la crise migratoire et l’inobservation des lois de la République et de notre Constitution au plus haut niveau de l’Etat, c’est à dire le président de la République lui-même qui est pourtant le garant de l’intégrité du territoire. Le tribunal l’avait relaxé mais les dirigeants de l’époque, frustrés, l’avaient cependant sanctionné désavouant ainsi une décision rendue par la Justice. Le ministre de l’Intérieur aujourd’hui veut répéter ce scénario. Le mouvement de Génération Identitaire et ses responsables ont été relaxés par le tribunal en décembre dernier de l’action engagée contre eux après leur intervention dans les Alpes en 2018. Mais, vexé par cette nouvelle action médiatisée, le ministre veut les sanctionner car il est « scandalisé par le travail de sape de la République des militants de Génération Identitaire. »

Manifestement nos dirigeants ont un gros problème avec la défense des frontières que ce soit face au virus ou que ce soit face aux clandestins. Mais qui sont les responsables du travail de sape, non pas de la République mais de la France ? Faut-il comprendre, Monsieur le Ministre, que votre République travaille en fait à l’invasion de la France et donc, à terme, à sa disparition et à celle de son peuple et que c’est contre ce funeste destin que ces jeunes Français auraient tort de lancer l’alerte car ils s’y opposent ? Il faudrait alors que tous les patriotes attachés à leur héritage spirituel et culturel qui ont l’amour de la France chevillé au corps et qui revendiquent le droit du peuple français à sa continuité historique soient punis ! C’est bien connu, « en France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin » (Chamfort).

Ce n’est pas notre République mais la vôtre qui, depuis trop longtemps, fracture, défigure et martyrise la nation française ! En effet, comment expliquer autrement la situation dramatique que vit notre pays avec les récents exemples de Conflans-Ste-Honorine avec Samuel Paty, de Nice avec ces trois paroissiens assassinés dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption, et de ce jeune adolescent lynché il y a quelques jours à Paris par une meute de barbares, des actes commis par des monstres qui n’ont rien à faire sur notre territoire mais que le laxisme et la démission coupables de nos dirigeants permettent.

C’est votre République, Monsieur le Ministre, qui subventionne des ONG qui font entrer illégalement des clandestins sur notre territoire collaborant ainsi à la destruction annoncée de la nation et à la mise en place de tous les ingrédients qui conduisent inévitablement à la guerre sur notre propre territoire.

C’est votre République, Monsieur le Ministre, qui bafoue ses propres lois et sa propre Constitution en son article V, refusant ainsi de faire son devoir pour faire respecter l’intégrité du territoire et qui se rend du coup hors-la-loi. Il faut donc bien admettre que l’Etat finit par trahir la Nation !

Vous voulez dissoudre Génération Identitaire qui, en menant des opérations coup de poing pacifiques, médiatisées et aucunement illégales, démontre la faute de l’Etat qui n’empêche pas l’entrée sur notre territoire de clandestins et réclame le respect de la loi. Alors, votre déclaration est-elle une simple étape de communication politique ou l’engagement dans un processus dangereux qui confirmerait que l’Etat veut imposer l’entrée illégale de clandestins dans notre pays pour satisfaire, contre le bien commun et l’intérêt de la nation, une idéologie mondialiste et multiculturelle qui n’est, en fait, qu’une imposture sanglante ?

L’Etat serait donc bien inspiré de remplir sa mission première qui est de protéger son peuple et son territoire de quelque agression que ce soit. Plutôt que de punir des lanceurs d’alerte qui aiment leur patrie, il serait bien avisé de lutter avec détermination contre ceux qui vomissent la France et qui oeuvrent à sa destruction, et qu’il laisse agir en toute impunité.

La résistance à cette honteuse dérive d’un Etat qui ne défend ni ne protège plus la nation devient aujourd’hui une obligation pour les Français attachés à l’identité de la France et à sa culture.

Le 27 janvier 2021

Général (2s) Antoine MARTINEZ

président des VPF

candidat à la Présidence de la République

Comments: 2

Laisser un commentaire