Pour le rétablissement de la Peine de mort

Le partage est disponible

Un récent sondage indique que 55% des Français sont désormais favorables à la peine de mort. Une fois ce résultat publié, panique et consternation sur les plateaux télé : même les dogmes dont les progressistes sont les plus fiers sont aujourd’hui rejetés dans l’opinion. Alors, débatteurs et analystes autorisés s’affolent, évitant désormais les propos méprisants à l’endroit du peuple, et expliquant que c’est la montée de l’insécurité qui explique ce résultat.

Personnellement, je suis convaincu du contraire : c’est l’absence de peine capitale, et le nivellement par le bas de la chaine de sanctions pénales que cela cause, qui est responsable de l’insécurité. La baisse continuelle des peines, la non application des peines prononcées sont les témoins flagrants de la faiblesse de l’état, et une sorte de droit de transgresser la loi accordé aux délinquants. Le retour de la peine de mort serait un signal fort qui dirait clairement à tous que l’état se donne désormais le droit de disposer de la vie des criminels, à due proportion de l’acte commis. Le simple fait de remettre la peine de mort en vigueur serait un sacré coup de pied dans l’atmosphère laxiste, vérolée par “le droit de l’hommisme de droit divin.” Il serait ainsi clairement explicite que si la société occidentale est humaniste, même les droits de l’homme ont leur limite, et que leur emploi abusif les dévoie : on remplace le droit des hommes innocents par le droit des hommes mauvais. On vous dit que la peine de mort n’est pas exemplaire : elle sauve des vies, en réalité, car les grands criminels sont des cas pathologiques qui récidiveront fatalement. Leur exécution épargnera bien des innocents.

Et puis, je crois que le peuple des gens innocents, des travailleurs, des mères et pères de familles, de nos enfants, de nos anciens, a besoin de sentir que l’état est là pour le protéger, qu’il met tout en œuvre pour assurer sa sécurité, et pour que justice soit faite. En ces temps où le peuple se sent abandonné, méprisé, moqué et critiqué dans ses traditions, ses passions, livré à la sauvagerie de la racaille et en plus assigné à se taire par ses élites gauchistes dégénérées, les Français attendent de voir le changement. Ils ont besoin de voir que l’Etat place leur vie avant toute autre chose, il a besoin de voir ses bourreaux sanctionnés de façon impitoyable, après toutes les souffrances et les humiliations qu’il endure. La peine de mort sera le meilleur symbole du retour de l’ordre, de la force suprême de la loi, de la priorité absolue accordée au peuple des honnêtes gens, du droit impérieux à la sécurité pour chacun d’entre nous.

Voila pourquoi je crois au retour de la peine de mort comme emblème du retour en force de l’état, de la loi, et du peuple Français au cœur des préoccupations des politiques.
Olivier PIACENTINI
Volontaire d’honneur
Membre du Gouvernement de Relève Nationale

Comments: 20

Laisser un commentaire