PACTE MONDIAL POUR LES MIGRATIONS ORGANISE PAR L’ONU

Le partage est disponible

La colère des Gilets Jaunes secoue notre pays. Ils comprennent que « la transition écologique » dissimule un besoin abyssal d’impôts et de taxes de l’Etat. Mais nos concitoyens ignorent pour la plupart qu’une « transition démographique » menace et qu’elle sera organisée par le Pacte. Son coût global sera supérieur à celui de la « transition écologique ».

Ce Pacte fait débat dans de nombreux pays occidentaux. Il a été rejeté par plusieurs gouvernements. Mais la population française ignore toujours les mesures auxquelles s’engagent les états signataires. Le silence des médias publics, de la plupart des élus et des partis politiques est écrasant.

Pourtant, le contenu du Pacte prépare la métamorphose totale de nos sociétés occidentales. Droit à la migration affirmé comme un nouveau Droit de l’Homme. Pour les pays de destination : devoir d’accueil, devoir d’inclusion, devoir de fourniture de prestations de service aux migrants.

Le Pacte affirme que la migration est une richesse. Hors de question de pouvoir critiquer cette doxa. Les médias devront y veiller sous peine de voir disparaître leurs subventions.

Les citoyens qui subiraient dans leur quotidien les effets néfastes du multiculturalisme ne pourront s’en plaindre. Une police de la pensée correcte y veillera, au nom de l’antiracisme.

Pour obtenir la signature du Pacte, l’ONU insiste sur son caractère non-contraignant. Pourtant, le texte use de la formule « s’engagent » à destination des états signataires. Le retrait de plusieurs pays occidentaux et les raisons invoquées sont éloquents. Ils redoutent leur perte de souveraineté, le Pacte pouvant devenir la base de normes internationales qui s’imposeraient aux législations nationales.

L’ONU, en mars 2000, estimait que pour remplacer la population européenne vieillissante, 159 millions de migrants seraient nécessaires. Le Pacte poursuit ce projet dont la mise en œuvre est déjà bien entamée. A. Merkel a ouvert largement les frontières en 2015. Les Droits de l’Homme ont remplacé ceux du Citoyen, les migrants forcent nos frontières.

Il n’est donc pas illégitime de craindre que le Pacte acte une augmentation exponentielle des migrations vers l’Europe.

Il nous paraît indispensable d’informer. A cette fin, nous avons réuni dans un dossier une documentation fournie qui vous donnera tous les éléments éclairants sur ce sujet. Ce dossier vous paraîtra peut-être aride et indigeste mais sa lecture est nécessaire afin que nous puissions collectivement réagir.

Télécharger le dossier complet

Lire la suite : http://www.vpf-argumentaire.com/

Lien utile : https://www.un.org/press/fr/2000/20000320.pop713.doc.html

Comments: 34

  • Laisser un commentaire