Mensonges d’État

Le partage est disponible

Qui nous gouverne ? C’est une question que beaucoup se posent, les options sont multiples : des incapables, des irresponsables, des concussionnaires, des marionnettes manipulées… ? Je crains hélas que ce ne soit un mélange de tout cela !

Pour ne parler que des faits qui se sont produits sous ce mandat présidentiel, Il est des questions qui attendent des réponses urgentes. Comment les responsables du gouvernement mis en place n’ont-il pas réalisé que les « réserves stratégiques » de matériel médical de lute contre une pandémie étaient inexistantes et qu’il était nécessaire de les reconstituer au plus tôt, car l’absence de moyens de protection ne laissait que la solution du confinement pour enrayer la contagion, ce qui entrainait de facto l’arrêt des activités économiques ? Courant Janvier, pour quelles raisons réelles l’embargo gouvernemental à-t-il été mis sur les molécules de chloroquine, alors que cette molécules bien connue de tous ceux qui vont dans les zones ou sévit le paludisme est en vente libre depuis plus de 50 ans et que ce médicament semble avoir déjà été utilisé en Chine avec succès ? Pourquoi le traitement associant cette molécule à un antibiotique proposé et appliqué avec succès par un spécialiste mondialement reconnu en épidémiologie est encore boycotté par l’administration des hôpitaux ? Combien de vie auraient pu être épargnées ? Pour quelles raisons réelles, n’a-t-on pas lancé un dépistage systématique des personnes atteintes, comme dans d’autres pays, comme la Corée ou le Vietnam, seule manière rapide pour circonvenir la pandémie. Quelles raisons, car la stupidité n’en est pas une, ont amené le gouvernement, à mentir sur l’utilité des moyens de protection, masques, gants, solutions alcooliques de désinfection, pourtant simples et rapides à produire chez nous : Pour preuve la société Franco-chinoise Eurasia est en train de construire au Blanc Ménil une unité de production de masques chirurgicaux, qui sera opérationnelle sous 15 jours et produira un demi Million de masques par Jour… ! Une fois de plus là où « l’état providence » s’avère impuissant et inutile, ce sont comme toujours les initiatives privées qui heureusement trouvent les solutions et reprend les choses en main ! L’administration a une fois de plus fait preuve de son inutilité. Alors que l’état reste encore incapable de fournir des masques à ses propres employés, que les services hospitaliers ne sont pas tous suffisamment approvisionnés, on apprend que ces masques (qui étaient inutiles en février puis devenus obligatoires), sont désormais en vente libre dans les grandes surfaces…

La réouverture des écoles est décidée pour le 11 mai en commençant par les maternelles et le primaire. Qui est l’irresponsable qui a pris cette décision ? Probablement le même que celui qui a mis au point les conditions à respecter. Ce triste individu n’a visiblement jamais mis les pieds dans une école, car le « protocole » qu’il entend imposer est abscons et irréalisable : il ne tient pas compte des paramètres que sont les locaux, le personnel, la disponibilité (ou l’indisponibilité) des moyens. Plus grave, il méconnait complètement la nature humaine et les habitudes des enfants en milieu scolaire. Les maires qui refusent d’ouvrir les écoles sont de bons maires, soucieux de l’intérêt général.

Ce qui arrive était prévisible. Cette faute stratégique initiale à entrainé non seulement des dégâts incalculables dans notre économie déjà fragilisée par un mondialisme débridé mais les déclarations mensongères et l’incurie de nos dirigeants ont entrainé la mort de dizaines de milliers de personnes innocentes. Si Zola était encore de ce monde, je pense qu’il aurait lancé un « J’accuse ! » non pas par les médias qui sont aux ordres, mais par les réseaux sociaux. Mais les Français ont-ils encore cette capacité d’indignation que nos aïeux avaient ? Sont –ils encore capables de se lever en masse pour réclamer Justice ? Il est temps de stopper cette « République errante », troupeau d’aveugles menés par un mal voyant, qui faute de boussole est incapable de savoir où il va, et qui arrivé au bord du précipice à déjà un pied dans le vide.

Montjoie, Saint Denis !

Michel ROGER

Comments: 78

Laisser un commentaire