L’épopée de l’Aquarius : un bel exemple de propagande

Le partage est disponible

Le nouveau gouvernement italien a interdit l’accostage du bateau Aquarius affrété par l’association SOS Méditerranée avec 629 immigrés récupérés au large de la Libye. Ce navire a été obligé de se détourner vers l’Espagne qui a accepté de le recevoir. Le gouvernement français a été critiqué pour ne pas avoir pris l’initiative de secourir ces migrants. Le premier ministre italien Giuseppe Conte  a été reçu à l’Élysée par Emmanuel Macron. Les deux dirigeants sont favorables à la création de centres dans les pays de départ afin de réguler les flux. Le président français a précisé que : « la France respectera toujours le droit humanitaire international. Quand un bateau arrivera dans nos eaux, nous en aurons la charge ».

Les grands médias pleurnichent sur le sort des immigrés obligés de parcourir 1500 kilomètres pour atteindre l’Espagne. Aucun journaliste n’a la présence d’esprit de remarquer qu’il aurait été plus rapide  de retourner vers le port de départ en Libye. Il semble normal que l’Aquarius accoste en Europe. Pourtant l’Australie a mis en œuvre une politique d’interception  et de retour vers les ports de départ des navires chargés d’immigrés. Mais en Méditerranée, l’objectif des passeurs est atteint au prétexte d’aide humanitaire. Les propagandistes du système ne se posent pas non plus de questions sur les personnes qui financent ce genre de secours.

Il s’agit d’un bel exemple de propagande pour culpabiliser les peuples européens. La langue de bois omet de signaler que ces migrants ont volontairement pris le risque de partir en mer pour rejoindre l’Italie. Ils immigrent dans leur majorité pour des raisons économiques et ils souhaitent bénéficier des largesses des peuples européens. Une majorité de ces immigrés sera déboutée de leur demande d’asile mais cela n’a aucune importance car les expulsions sont rarement exécutées. Ils pourront venir en toute illégalité en France car la frontière franco-espagnole est ouverte. Les grands médias continuent avec assiduité d’anesthésier les peuples européens pour plaire aux lobbies immigrationnistes. Tout cela finira mal !

JL TARI

Comments: 5

Laisser un commentaire