Le combat continue en 2019

Le partage est disponible

VŒUX DU GÉNÉRAL MARTINEZ

En 2018, notre organisation a poursuivi le travail engagé pour la mise en place et le développement de nos structures afin d’être en mesure de mieux rassembler nos compatriotes désireux de ne pas rester spectateurs à un moment critique de notre histoire. L’un des moments forts de ce travail indispensable a été concrétisé par le séminaire organisé au mois de juin à Bourges et qui a réuni une centaine de cadres de notre mouvement qui ont contribué à mieux le faire connaître auprès des Français. Je remercie ici tous nos cadres et adhérents de base et salue leur engagement dans ce combat noble et légitime pour défendre notre civilisation face à l’obscurantisme et à la barbarie.

Car l’année écoulée a été riche en événements de toutes sortes qui ont confirmé la justification et la légitimité du combat engagé par les Volontaires Pour la France.

Il convient à présent de le poursuivre avec détermination en prenant appui sur le climat instauré par la révolte des citoyens avec le mouvement des gilets jaunes que nous avons soutenu dès le début et auquel nos Volontaires ont participé dans le respect des lois de la République et en refusant toute violence.

Notre message légaliste mais ferme sur la nécessité de considérer le problème de l’immigration de masse – de surcroît hostile et conquérante – comme central dans les difficultés économiques, sociétales, culturelles et identitaires rencontrées par le pays commencent à porter ses fruits et contribue à éveiller les consciences, assoupies pour certaines, conscientes mais silencieuses encore par crainte de s’exprimer pour d’autres. La pétition des VPF contre le pacte de Marrakech qui a recueilli près de 30 000 signatures en est la démonstration.

Par ailleurs, la lettre ouverte au président de la République signée par un ancien ministre de la Défense et une douzaine d’officiers généraux qui lui demandaient de surseoir à la signature du pacte mondial pour les migrations de l’ONU et de consulter auparavant le peuple connaît un retentissement inattendu qui dépasse nos frontières. Elle est reprise et diffusée non seulement au sein des pays européens mais même aux Etats-Unis et en Amérique du Sud (Brésil notamment). Elle a provoqué également l’ire du ministère des Armées qui réfléchit à d’éventuelles sanctions disciplinaires contre les généraux qui ont signé cette lettre.

On le constate, l’arrogance et le mépris manifestés par nos dirigeants politiques ainsi que leur manque de lucidité en ne prenant pas la mesure de la nature de la crise qui couvait ont conduit à l’expression par les citoyens de leur colère et libéré leur parole. Le moment est donc opportun pour consolider notre implantation et notre enracinement dans la société française pour convaincre nos concitoyens du bien fondé de notre message. D’ailleurs, l’une de leurs revendications qui fait consensus est concrétisée par le référendum d’initiative citoyenne (RIC) qui constitue le principe même de la démocratie directe prônée par Ivan BLOT à qui je rends hommage pour son combat visionnaire et dont je salue ici la mémoire. A nous de reprendre ce thème pour obtenir sa mise en œuvre car il est le seul à donner au peuple le pouvoir de maîtriser son destin notamment en matière d’immigration.

Alors, l’équipe dirigeante des VPF compte sur votre engagement et sur votre fidélité pour poursuivre notre combat légitime en 2019 et entamer la reconquête pour que vive la France. Bonne année à tous.

Général Antoine MARTINEZ

coprésident des Volontaires Pour la France

Comments: 49

Laisser un commentaire