La France Orange Mécanique

Le partage est disponible

Adrien Perez est décédé en sortant d’une boite de nuit car il a voulu porter assistance à un ami importuné par des racailles. Il avait 26 ans et la vie devant lui.  Deux frères ont été interpellés pour  cet homicide : Younes et Yanis El Habib. Les prénoms et le patronyme ont clairement une origine arabe. Les grands médias ont tendance à présenter cette mort comme la conséquence d’un différend entre jeunes. Il y a toutefois un progrès dans la qualité de l’information : les noms et prénoms des suspects sont précisés. D’habitude ces précisions sont cachées ou alors les prénoms sont modifiés.

La propagande répugne à présenter des faits contraires à la doxa xénophile. Ce crime contredit la langue de bois sur les bienfaits de l’immigration. Les médias du système préfèrent largement déblatérer quand un jeune noir prend un coup de matraque sur les fesses de la part d’un policier blanc. Dans ce cas, ce fait divers devient une affaire d’État. Le président en personne se déplace au chevet du jeune pour lui témoigner  sa sympathie tandis que la police est soupçonnée des pires turpitudes. Il est certain qu’Emmanuel Macron ne se déplacera pas pour Adrien Perez. Il n’a aucune utilité pour la propagande multi-culturaliste.

La France est devenue un terrain de chasse pour des barbares ultra-violents. Plus personne n’est à l’abri. On peut se faire agresser chez soi, en sortant dans la rue ou en allant au supermarché du coin. Cette situation est décrite dans le livre « La France Orange Mécanique ». Le pire est que la France d’en haut est du côté des barbares car elle croit naïvement que la société multiculturelle sera idyllique. Mais à la place du paradis, on voit apparaître une société infernale !

Jean Luc TARI

Comments: 16

Laisser un commentaire