La France en récession masquée depuis trente ans

Le partage est disponible

Depuis des décennies, le montant des déficits publics, c’est à dire des sommes injectées dans l’économie par l’État, excède largement la croissance. Sans ce déficit, cet argent injecté par l’État, la France ne serait pas en croissance, mais en récession et cela depuis des décennies. Car la France, privée d’industries, ne vit plus que sur le moteur de la consommation. Un moteur qui demande en permanence d’être soutenu par de l’agent public, donc de l’argent qui va être prélevé sur la richesse produite et le travail.

Le système s’enlise d’année en année, sans qu’on ne parvienne jamais à redresser la barre.

Olivier PIACENTINI

Volontaire d’honneur

Membre du Gouvernement de Relève Nationale

 

 

 

Comments: 14

Laisser un commentaire