Islamophobie ! Islamophilie !

Le partage est disponible

Les dieux de l’Olympe qui ont l’ouïe sélective ont sur les conseils intéressés si ce n’est avisés de lobbyistes étrangers, décrété que toutes personnes qui tiendraient des propos critiquant l’Islam, cette religion d’amour et de paix, seraient poursuivies pour délit d’islamophobie..

Je croyais naïvement que la liberté de pensée et de parole était inscrite dans la constitution de notre pays, qu’en France on avait le droit de penser différemment de son voisin et d’exprimer librement son opinion : Beaumarchais ne disait-il pas que « sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloges flatteurs » ; Voltaire, lui-même, n’a-t-il pas écrit qu’il était prêt à donner sa vie pour que des opinions différentes ou contradictoires aux siennes puissent s’exprimer…

Il est vrai que c’était sous l’ancien régime ! La France d’aujourd’hui n’est elle pas l’héritière du « siècle des lumières » après un bref passage en pseudo démocratie, où l’on avait le droit de s’exprimer, sommes nous retombés dans un régime de dictature à tendance totalitaire comme l’étaient le nazisme ou le communisme. Est-il interdit de penser, de s’exprimer différemment que dans la ligne officielle du parti au pouvoir ? Déjà on envoie les forces de polices mater les manifestations populaires contre la précarité et le paupérisme croissant : à quand les internements de dissidents et le goulag ?

Est-ce un délit, de dire que l’Islam n’est pas une religion, mais un système totalitaire sous prétexte de théocratie ? Pourtant les textes de l’Islam le proclament ouvertement, que ce soit le Coran ou les Hadiths : les mécréants doivent se convertir à l’islam ou être exterminés, a moins qu’ils acceptent les incertitudes de la dhimmitude en rachetant leur vie par un tribut annuel, qu’ils doivent verser, abandonnant toute dignité, et tous droits social. .Ces mêmes livres proclamant qu’un musulman ne doit pas s’allier avec un infidèle ; que la femme est inférieure à l’homme et toute sa vie reste soumise au chef de famille ; elle ne peut hériter que de la moitié de la part d’un garçon ; devant un tribunal son témoignage doit être corroboré par celui de deux hommes : la femme est considérée comme une mineure. Cerise sur le gâteau, il est interdit de quitter l’Islam pour une autre religion sous peine de mort et dans les pays où ne s’applique pas la « Charia » l’exécution de la sentence est laissée à la responsabilité morale des musulmans du cru… !

L’histoire nous a montré, que les conquêtes de l’Islam s’étaient surtout faites par la force du sabre. Et l’Histoire récente témoigne de la volonté de l’Islam de s’imposer par la force brutale partout où ses adeptes sont assez nombreux, ou par la ruse et les mensonges de la Takia quand il n’est pas en position de force. ; de même qu’elle témoigne de son intolérance et de son irrespect pour tout ce qui refuse de se soumettre à ses conceptions.

On a des informations, pas assez peut-être, sur l’attentat à la préfecture de police, précisément dans le service des renseignements. Est-il seulement concevable dans le contexte actuel, qu’un islamiste radicalisé puissent travailler dans un service de renseignement et bénéficier d’une accréditation « secret défense ». Cette état de chose prouve que beaucoup de personnes, à tous les niveaux de décisions n’ont pas fait leur travail, soit par décision personnelle – et il faut, qu’elles rendent compte, de cet acte de trahison – soit parce que leur hiérarchie les à empêché de le faire et alors cette hiérarchie doit être épurée, car elle met en cause la sécurité, toute la sécurité du Pays.

Qu’est-ce qui est le plus dangereux pour la sécurité des Français, L’Islamophobie clairvoyante bien que condamnée, ou l’Islamophilie aveugle et bêlante ?

Il faut maintenant que les chantres de l’Islamophilie prennent leurs responsabilités non seulement morales, mais pénales car par leurs propos ils se font complices passifs de tous les crimes, de toutes les exactions, de tous les génocides qui sont de par le Monde au nom « d’Allah et de son prophète ».

Cela amène naturellement une autre question : la capacité des personnes au pouvoir à gérer le pays dans l’intérêt de ses habitants : si l’Olympe ne sait pas s’entourer de personnes compétentes et fiables, si elle se laisse approcher et conseiller par des lobbies, partisans par nature, le pire est a craindre.

Dans la gestion du personnel on parle du principe de Katt, qui définit la limite de compétence d’un individu. Ne nous faisons pas d’illusion, nos politiques n’ont pas le charisme pour prendre conscience de leur niveau d’incompétence et le fromage est trop goûtu pour qu’ils le lâchent de bon gré, il faudra le leur arracher de force..

Michel ROGER – VPF Ile de France

Comments: 11

Laisser un commentaire