Islamisation du pays, avec complicités…

Le partage est disponible

Les Frères « Musulmans de France » (UOIF) viennent d’inaugurer une mosquée géante à Mulhouse, financée à hauteur de 2,5 millions d’euros par le Qatar et 230 000 euros par la ville ; une grande mosquée de 3700 m2, avec minaret et coupole, avait d’ailleurs déjà été impatronisée à Reims, en 2016 ; elle vient d’être récemment consacrée (si l’on peut dire…) en présence du sous-préfet, de la députée LREM Aina Kuric et des dignitaires du Qatar et du Koweit, pays donateurs. Dans la librairie de cette mosquée, on peut trouver le livre emblématique d’Abu Bakr Al Jazari La voie du musulman, dans lequel il interdit de bâtir des églises en terre d’islam et insiste avec force sur le jihâd pour « éradiquer toute autre adoration que celle du Seigneur ». Le ministre de l’intérieur Christophe Castaner n’a, par ailleurs, pas manqué de se trouver à Strasbourg, le 29 mai dernier, pour participer à la rupture du jeûne et féliciter M. Abdelhaq Nabaoui, Président du Conseil Régional du Culte Musulman qui a rejoint l’AMIF (Association Musulmane pour l’Islam de France, noyautée par les Frères Musulmans).

L’État ne se met nullement en travers de ces avancées ; la preuve, un centre médical musulman est en préparation dans la capitale alsacienne, à l’initiative de l’association Passerelle abondée par Qatar Charity, ainsi qu’une école (basée à Lingolsheim, à coté de Strasbourg) et financée aussi par le Qatar pour plus de 100 000 euros. L’année 2019 a été excellente pour les Frères Musulmans en France. Le préfet de l’Essonne a assisté à l’inauguration de la mosquée de Massy en avril 2019, dont la chaine Youtube diffuse les conférences organisées en son sein, avec des invités comme Hani Ramadan qui n’a de cesse de préparer les esprits au jihâd en vue d’instaurer un Etat islamique : « (…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un État Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi, rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.).

Une autre grande mosquée, avec coupole et minaret, a été terminée cette année à Bussy-Saint-Georges, dans le 77 et le député LREM Olivier Véran s’est rendu dans les locaux des Frères Musulmans afin de soutenir leur projet de grande mosquée. Enfin il faut dire que s’achève la construction d’une autre mosquée avec minaret, à Rouen. Les mosquées des Frères Musulmans atteignent aujourd’hui près de 200 en France ; les Musulmans de France contrôlent deux des principaux instituts de formations d’imâms et de prédicateurs (soit Saint-Léger du Fougeret et Aubervilliers) et l’avenir se prépare grâce à la Fédération Nationale de l’Enseignement Musulman (FNEM) qui regroupe 27 écoles primaires et une dizaine de collège-lycées.

Quant aux liens entre les Musulmans de France et les Frères Musulmans, ils sont ce que son ancien dirigeant Lahi Thami Breze a bien voulu avouer dans le journal algérien L’Expression, le 16 mai 2002 : « Nous sommes des Frères Musulmans mais nous ne sommes pas les Frères Musulmans. Tout le monde, à mon avis, doit être fier des Frères Musulmans. » Si l’on ne s’y oppose pas fermement, les avancées du totalitarisme vert, en France, seront irréversibles, et il ne faut pas compter sur les faux semblants de nos responsables politiques pour y mettre un terme. Ainsi en dépit du beau discours du Président Macron sur l’islam politique, celui-ci ne va certainement pas interdire l’UOIF et n’admoneste nullement son Premier Ministre Edouard Philippe quand il laisse financer la mosquée du Havre par le Qatar pour ensuite venir l’inaugurer en grande pompe.

Confert ce document : Edouard Philippe cité dans les Qatar Papers : aide aux Frères Musulmans + docu LREM/islamistes

https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=0pSsePqeEWU

Si, toutes ces information proviennent de l’Observatoire de l’Islamisation, il faut ajouter : – que depuis 2016, le parquet national financier mène une enquête sur l’ancien joueur de la Juventus de Turin, Michel Platini, qui avait reconnu avoir voté pour le Qatar, probablement sous la pression du Président Sarkozy, lors de l’attribution du Mondial 2002 au début du mois de décembre 2010. Le 25 mai dernier, une mosquée géante liée aux Frères-musulmans a été créée à Mulhouse (EnNour/La Lumière). Fruit de dix années de travaux, en partie payés par l’incontournable Qatar, pays-parrain des Frères musulmans dans le monde, l’édifice a couté 2,6 millions d’euros, dont 230 000 euros offerts par la ville.

Selon l’essayiste Alexandre Del Valle : face à l’activisme cultuel et communautaire du ministère turc des affaires religieuses et de ses réseaux islamistes pro-Erdogan (Diyanet, DITIB et Milli Görüs), l’Est de la France semble être devenu une nouvelle terre de conquête pour les Frères Musulmans…

 

Patrick VERRO

Comments: 48

Laisser un commentaire