Islam, la conviction du Colonel AMIOT

Le partage est disponible

Je diffuse de temps en temps des textes relatifs à l’Islam, la charia, l’immigration…Si je le fais c’est dans un but d’alerter car j’ai acquis la profonde conviction qu’il y a là un grave problème pour l’avenir de la France. Je sais qu’ils intéressent certains, en rebutent d’autres ou encore indiffèrent.

J’avais depuis longtemps une certaine réticence par rapport à l’Islam mais ma conviction s’est progressivement renforcée depuis 2011 un peu par hasard. Elle est aujourd’hui très affirmée et explique le sens de mon engagement : je ne veux pas faire partie de ceux qui seront détestés par leurs descendants parce qu’ils auront laissé la France devenir un pays islamique soumis à la charia.

Un peu agacé par les médias, j’ai diffusé en 2011 un courrier relatif à Mitterrand que certains ont reçu à l’époque. Cet écrit a intéressé beaucoup de monde, il a été largement relayé et comme j’avais mentionné mon adresse mail j’ai reçu de très nombreuses réactions.

Depuis, je dialogue régulièrement avec certains correspondants qui m’ont apporté et m’apportent toujours des informations très pertinentes notamment au sujet de l’Islam. Par ce dialogue nous accumulons petit à petit des preuves.

Début 2016, après le drame du Bataclan, l’un d’entre eux m’a envoyé le document de deux pages écrit par le père Henri Boulad intitulé « l’heure de vérité ». J’ai découvert dans ce texte que l’Islam avait pris une décision très importante, il y a plusieurs siècles, en faisant le choix de la voie médinoise conquérante et agressive au détriment de la voie mecquoise pacifique et qu’il n’était jamais revenu sur ce choix, ce que semblent ignorer beaucoup de Français notamment nos dirigeants et la plupart des journalistes.

C’est à partir de là que j’ai vraiment commencé à m’intéresser au sujet, que j’ai étudié (qui le fait ?) et que je me suis engagé dans un combat contre l’islamisation de la France car ce que je découvre progressivement ne me laisse aucun doute sur la gravité du danger.

Il y a de nombreux moyens de s’informer : livres, publications, Internet, connaissances…Si on veut on trouve. Par contre si on se contente des affirmations de nos dirigeants et de la désinformation de la grande presse on est sûr de passer à côté de la vérité sur ce sujet comme d’ailleurs sur beaucoup d’autres.

Je vais essayer maintenant de résumer, tout ce qui prouve que l’Islam conquérant d’aujourd’hui constitue une très grave menace pour le monde entier mais surtout pour l’Europe et notamment pour la France ; exercice pas facile car je pourrais en écrire 10 pages.

On m’oppose principalement deux arguments :

  • Je connais beaucoup de musulmans intégrés et pacifistes ; l’Islam est une religion comme une autre.
  • Les pays musulmans sont très divisés, ils sont souvent en guerre et représentent donc peu de dangers de domination.

 

Concernant le premier point je sais qu’il existe des musulmans intégrés et j’en ai parlé dans pratiquement tous mes écrits. Dans les années cinquante mon père a employé dans sa petite entreprise des Algériens qui ne posaient aucun problème.

Des musulmans, malheureusement très minoritaires, souhaitent un retour à l’Islam mecquois et certains tentent de nous alerter ; des hommes comme Salem Ben Ammar qui a écrit « le jour viendra où les urnes électorales seront les urnes des cendres de la France », mais aussi beaucoup de femmes car elles connaissent très bien la condition féminine dans les pays musulmans et les risques que représente pour elles et leurs descendantes l’islamisation de la France. Cette islamisation est rapide car deux facteurs se conjuguent : l’immigration trop importante et la natalité beaucoup plus forte chez les musulmans que chez les Français de souche.

Les musulmans de plus en plus nombreux dans notre pays deviennent aussi plus vindicatifs ; il est évident que les jeunes sont beaucoup moins sociables que leurs aînés. Beaucoup de jeunes musulmans ayant la nationalité française ne se sentent pas français et ne veulent pas s’intégrer. Il y en a des milliers dans les banlieues des grandes villes dont certaines sont devenues des zones de « non droits » où sévit la charia. La constitution rappelle (article 1) que la République est indivisible ; on doit malheureusement constater que ce n’est plus le cas et que les divisions vont en s’aggravant sans aucune réaction des pouvoirs publics ! 

Une étude même succincte de l’Islam montre que ce n’est pas qu’une religion ; c’est une idéologie qui veut gouverner tous les actes des musulmans ; le musulman doit vivre selon la charia. Comme toutes les idéologies l’Islam est totalitaire ; par le biais des imans et autres prédicateurs il manipule les jeunes pour en faire « les soldats » de la conquête comme l’ont fait d’autres idéologies notamment au 20ème siècle. Tout cela est très bien décrit par les historiens français ou même musulmans spécialistes de l’Islam (1).

Tous les Allemands n’étaient pas fascistes, beaucoup de Russes, Chinois, Asiatiques se seraient bien dispensés du joug communiste ce qui n’a pas empêché l’œuvre destructrice des idéologies.

Par ailleurs l’immigration, en provenance d’Afrique et du Moyen Orient, est largement soutenue et financée par l’oligarchie mondialiste. Ce fait est démontré dans l’ouvrage très documenté de Michel Geoffroy : « la super classe mondiale contre les peuples » (éditions Via Romana). Son but est de détruire les nations afin de pouvoir mettre en place une gouvernance mondiale ; une phrase du livre résume en grande partie son analyse : « l’immigration de peuplement est le brise-glace du mondialisme car elle permet de disloquer les Etats nations en s’attaquant à leur homogénéité et à leur identité ».

Certains comme Attali, Soros et beaucoup d’autres ne s’en cachent pas ; ils s’estiment plus aptes à diriger le monde que les gouvernements des nations. Je pense qu’ils jouent aux apprentis sorciers car si l’Europe devient un continent musulman je ne vois pas très bien comment ils pourront le diriger.

Je suis un opposant au Président Macron pour plusieurs raisons : ses déclarations intempestives comme par exemple celle inqualifiable exprimée en Algérie selon laquelle la France y aurait commis un crime contre l’humanité ; les conditions très douteuses du financement de sa campagne et des circonstances de son élection ; et surtout le fait qu’il participe activement à l’invasion de migrants voulue et organisée par les oligarques. Pour moi il ne fait pas de doute qu’il a été propulsé à la tête de la France dans ce but.

Récemment il a eu l’hypocrisie et la malhonnêteté de tenter de justifier l’actuelle immigration par celle du 20ème siècle en « oubliant » qu’elles ne sont pas du tout de même nature. Les migrants qui sont venus en France au siècle dernier se sont assimilés en une génération ; ils sont souvent reconnaissants et se sentent quelquefois plus français que des Français de souche ; ce n’est pas le cas de ceux qui nous envahissent aujourd’hui. Je suis scandalisé par le fait que ces migrants envahisseurs sont mieux rémunérés que certains de nos retraités qui ont travaillé toute leur vie ; ils nous enfoncent chaque jour un peu plus dans la dette car ils nous coûtent des sommes faramineuses

Concernant le deuxième argument je ne pense pas du tout que l’antagonisme entre les pays musulmans nous mette à l’abri du danger que représente l’Islam pour plusieurs raisons.

Pour tous les musulmans, qu’ils soient sunnites, chiites, alaouites…l’Islam est la seule vraie religion car Mahomet aurait reçu les révélations (compilées dans le coran) directement de Dieu (rien que ça !). Pour la grande majorité des musulmans nous sommes des mécréants et l’Islam doit dominer le monde.

Les dogmes qui découlent du choix de la voie guerrière médinoise sont soigneusement gardés à l’université Al-Azhar au Caire où ils sont enseignés par les ulémas (érudits musulmans). L’un de ces dogmes est significatif ; pour l’Islam il y a deux mondes : le Dar el Islam (maison de l’Islam) et le Dar el Harb (maison de la guerre ou terre à conquérir). A l’évidence l’Europe en est une notamment celle du sud.

Un autre de ces dogmes est la conception islamique de l’Etat : tout pays où les musulmans sont majoritaires est un Etat musulman et doit être soumis à la loi islamique ; c’est ce qui nous attend.

Il est totalement utopique d’imaginer qu’il peut y avoir un Islam de France adapté à nos lois, à la laïcité ; c’est une tromperie de tenter de nous le faire croire. Les gardiens des dogmes ne le permettraient pas ; un Hadith est très clair à ce sujet : « celui qui interprète le coran selon son bon plaisir trouvera refuge dans le feu.

Même l’Europe commence à s’inquiéter. Tout récemment, le 22 janvier 2019, l’Assemblée parlementaire du conseil de l’Europe (APCE) a adopté une résolution intitulée « La charia, la déclaration du Caire et la Convention européenne des droits de l’homme » par laquelle elle manifeste son inquiétude face au développement de la charia en Europe. Cette loi islamique est en effet strictement incompatible avec nos lois, nos coutumes, notre mode de vie.

L’ex ministre de l’intérieur forcément bien renseigné a déclaré à l’occasion de sa démission à l’automne 2018 que l’on allait vers un face à face (traduire : on va vers une confrontation) ; c’était certainement une des raisons de son désaccord avec le Président.

J’aborde maintenant de manière beaucoup résumée un aspect fondamental développé dans le très bon livre de Jean-Frédéric Poisson « L’Islam à la conquête de l’occident » ; il s’agit des organisations islamiques internationales.

Qui connait l’OCI (l’organisation de la coopération islamique) ? Elle a été fondée en 1969 et s’est donné pour objectif de faire entrer les états arabes musulmans dans le concert international.

Elle s’est dotée de son « UNESCO » : l’ISESCO (Islamic for Fducation, Science and Culture Organisation) fondée en 1979. A partir de 1993 l’ISESCO a travaillé à l’élaboration de la « Stratégie de l’action culturelle islamique à l’extérieur du monde islamique » véritablement mis en place en 2000.

Cette stratégie a été adoptée par tous les pays musulmans ; leurs divisions ont donc fort peu d’influence sur ce qui leur est commun. Le texte intégral est disponible sur le site : www.isesco.org.

Sous prétexte de protéger l’Oumma (la communauté musulmane) des « dérives » de l’occident cette stratégie consiste en fait à utiliser les failles de nos sociétés fragilisées par leur grande tolérance (assimilable à un laxisme coupable) pour introduire une civilisation de substitution et en définitive la charia.

Par exemple on y trouve la forte demande pour ne pas dire l’exigence que ce soit les pays occidentaux qui s’adaptent à la communauté musulmane et pas l’inverse ; en clair que l’Oumma puisse vivre en occident et s’y développer sous la loi islamique !

On peut aussi recueillir des informations intéressantes sur la façon dont les pays occidentaux se sont soumis au bon vouloir des pays producteurs de pétrole en se documentant sur le protocole de Barcelone signé après les conflits entre Israël et les pays arabes et les chocs pétroliers qui ont suivi.

Il y a aujourd’hui en France une forte tendance des pouvoirs publics à étouffer la liberté d’expression ; on cherche systématiquement à culpabiliser tous ceux qui, comme moi, critiquent l’Islam, s’opposent à l’immigration massive. La grande presse s’emploie à un lavage de cerveau des citoyens qui, pour beaucoup, tombent dans le panneau. Si on s’oppose à l’islamisation de la France on est pour le moins raciste (pourtant l’Islam n’est pas une race) et souvent catalogué comme fasciste ; le nouveau terme péjoratif à la mode est populiste pratiquement synonyme de membre de « l’ultra droite ». Il y a manifestement en France une volonté d’interdire le débat de fond sur les problèmes que l’Islam pose à l’Occident.

Il ne faut pas s’étonner de ces manœuvres des médias car ils appartiennent pratiquement tous à des sociétés multinationales ou grands groupes financiers favorables au mondialisme et donc à l’immigration de masse.

Je pense pourtant n’être qu’un Français attaché à son pays, à son histoire, à sa civilisation, à sa souveraineté donc, en conséquence, fortement opposé à son islamisation et au mondialisme totalitaire qui prône la destruction des nations.

Je suis ouvert au débat sur tout ce que j’ai écrit à condition que l’on ne m’oppose pas les affirmations habituelles sans fondement issues du politiquement correct.

 

Colonel (er) Jacques AMIOT

Coordinateur régional VPF Franche Comté

 

 

(1) Outre « l’heure de vérité » on peut lire des livres de spécialistes compétents : « Islam » d’Annie Laurent, « soufi ou mufti » d’Anne marie Delcambre, « décomposition française » de Malika Sorel…, des publications de plusieurs écrivains musulmans comme par exemple Boualem Sansal d’origine algérienne, celles de l’association « clarifier » etc.

Comments: 38

Laisser un commentaire