D’une planète à l’autre…

Le partage est disponible

Il y a des moments où j’ai vraiment l’impression d’avoir changé de planète !

J’avais lu « Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley et d’Orwell, dans ma jeunesse, et je ne pensais pas vraiment que je connaitrai un jour les univers qu’ils décrivent au pays de Rabelais, Montaigne, Lafontaine, Beaumarchais, Balzac, Zola, Giraudoux, Valéry, Camus et bien d’autres qui représentent si bien la liberté de penser et d’écrire dans le cadre de cet alliage si français de l’esprit de raison et de l’esprit de finesse, le bon sens titillé parfois par des grains de folie ; aujourd’hui tout semble s’évaporer…

Pour ne m’en tenir qu’à l’actualité récente, on déconstruit au nom de la science, mais surtout pour des intérêts privés, la grande et sainte magie de l’arrivée d’un enfant dans notre monde et l’on va même jusqu’à commencer à exploiter cellules-souches, gamètes, spermatozoïdes et autres fœtus pour soi-disant améliorer l’espèce humaine, satisfaire des désirs qui auraient du rester tabous,  créer des chimères inédites ; et quand on s’insurge contre ces dérives inquiétantes, on se fait traiter au mieux de représentant de l’Ancien Monde, au pire d’homophobe et de réactionnaire ! Sur ce sujet j’ai entendu des propos totalement affligeants émanant de personnalités, à qui les journalistes ont tendu des micros gourmands, du genre : un père peut-être parfaitement une mère et même une grand-mère, on n’enlève aucun droit à personne et n’ayez aucune crainte personne n’ira (encore) voir ce qui se passe sous votre couette ; et je pourrais allégrement prolonger cette recension de ces niaiseries…

Du coté de nos instances dirigeantes cela ne va guère mieux : voilà qu’un aspirant terroriste est passé à l’acte au cœur même de la cellule supposée surveiller justement ce type d’individus, on ne peut plus nuisibles à notre société. On avait déjà eu droit au mensonge public, réitéré devant les représentants du peuple, de celui qui au plus haut niveau était chargé de lutter contre la fraude fiscale et qui avait fini par avouer non sans mal sa double perversité ; et de quoi a-t-il écopé, outre quelques restitutions et amendes financières (dont il faudrait d’ailleurs vérifier qu’elles aient bien été payées), d’une liberté juste un tout petit peu entravée par un bracelet électronique ! Pour revenir à notre malentendant qui entendit des voix, je reste personnellement sans voix quand j’entends qu’on ose proclamer que, dans l’équipe même du contre-terrorisme, personne parmi ceux qui sont chargés de repérer les terroristes potentiels n’a tenu compte le moins du monde des indices grossiers qui ont été portés à notre connaissance (islamisation depuis plus de 10 ans, propos plus que douteux lors de l’attentats des « Charlie », prière chaque matin en djellaba dans une mosquée, refus de serrer la main des femmes…) ! On est dans le « taisez-vous, et les vaches seront bien gardées »… Le Général de Gaulle disait que les Français étaient des veaux, mais depuis ils ont muté en devenant des moutons destinés à l’égorgement. Ayant été habilité « confidentiel défense », puis « secret défense », je sais pertinemment que ce traître pouvait avoir accès à des informations du plus haut intérêt pour la Défense Nationale comme l’emplacement des sites sensibles, les noms et adresses des personnes qui sont en charge justement de ce secteur ; c’est la raison probablement pour laquelle on a relâché la madame Michaël H….. qui avait échangé le matin même avec son criminel de mari plus de 30 « textos », jusqu’à lui dire que : seul Allah jugera de son acte ; bien sûr aucune présomption de complicité n’a été retenue contre elle et on a abandonné de ce fait une des pistes de recherche d’éventuelles autres complicités ! Mais ces maux sont structurels à entendre l’ancien juge antiterroriste Trévidic nous faisant croire que la qualification de « radicalisation » est très difficile à cerner mais ventrebleu le seul fait d’avoir un ou des contacts avec des radicalisés ou des salafistes devrait suffire à déclencher une surveillance…

Quant au grave problème de l’immigration incontrôlée, là on a affaire à la question du siècle, dont notre Assemblée Nationale vient de s’emparer pour en débattre sans engager sa responsabilité… Probablement 25 % d’Africains ont déjà fait souche dans notre pays, dont au moins la moitié de musulmans, et 110 à 125 000 clandestins investissent notre pays chaque année ; et quand on sait les différences de taux de fécondité entre les Européens et les Africains on peut appréhender mathématiquement les dates de renversements de majorité possibles, et bien sûr : rien à voir avec le « Grand Remplacement » ! Et puis il a le problème spécifique de la théorie véhiculée du double islam, selon laquelle il y aurait d’une part une majorité de musulmans modérés intégrés ou intégrables, d’autre part une minorité d’islamistes au mieux refusant notre civilisation et notre culture, au pire désirant la combattre et donc potentiellement dangereux. Personnellement je n’adhérerai à cette vision idyllique qu’à partir du moment où les musulmans ou leurs dirigeants renonceront officiellement à l’application de la charia, en France ou en Europe… Mais je crains bien que ne soit pas demain la veille ! Les mondialistes à la Soros et ses ONG poussent à la roue pour que la cassure par l’envahissement soit encore plus nette, de manière à casser définitivement toute résistance nationale à la mise en place d’un gouvernement mondial, qui aurait toutes leurs faveurs puisque ce serait eux qui en seraient les principaux bénéficiaires.

Décidément je suis tellement convaincu d’être sur une autre planète et les lois liberticides existantes ne m’autorisant même plus à parler de tout cela, que je vais bientôt finir par vouloir en changer…

Patrick VERRO – VPF Ile de France

Comments: 15

Laisser un commentaire