Bienvenue en Absurdie !

Le partage est disponible

 

80 km/h : Passer de 90 km/h à 80 réduit la distance de freinage de 13 mètres nous dit la pub gouvernementale pour faire passer la pilule. J’ai mieux. Faites passer la vitesse autorisée à zéro et la distance de freinage sera de zéro. Et le nombre de tués sur les routes sera de zéro également. Voilà la solution ! Une saine application du principe de précaution, que ce pays frileux et pleutre a jugé nécessaire de mettre dans sa constitution, doit nous y conduire naturellement.

Tout mouvement comporte un risque. Mais on ne le sait pas, et on veut profiter de la civilisation automobile sans courir aucun des risques qui sont dans sa nature même.

La lèpre : notre président, qui n’a toujours rien compris à ce qui se passe en Europe, qualifie ainsi la montée des partis dits « populistes ». Non monsieur le président, la nostalgie du fascisme n’a rien à voir là-dedans. De plus en plus de gens ont peur de leur avenir qu’ils imaginent, avec raison, façonné par une double invasion, celle de l’Islam et celle de l’Afrique noire. Les discussions, réunions, sommets, qu’on considère encourageants car leur stérilité n’a pas encore entraîné l’éclatement de l’Europe, n’apporteront rien. On se met d’accord pour installer des « hotspots », chez les autres, qui n’en veulent pas, pour répartir les migrants dans les états qui veulent bien, et sont de moins en moins nombreux. On blâme, un peu, les ONG qui donnent la main à l’invasion, sans envisager la moindre mesure coercitive. On cherche à peine à canaliser le torrent, pas à lui faire barrage. Les Européens sont las de ces palinodies et ne se reconnaissent pas dans ces chefs. Ils veulent qu’on stoppe l’invasion qu’on organise et qu’on encourage en fait au nom de nos valeurs. Au-dessus de valeurs alibis souvent abstraites et invoquées quand ça arrange, il y a l’intérêt supérieur de la nation et de notre civilisation.

L’assemblée du peuple aux couleurs LGBT : demain c’est la journée des fiertés lesbiennes-gays-bisexuelles-transsexuels. Il y a de quoi être fier en effet. Et pour que la promotion de ces anomalies de la nature soit célébrée cette année de façon exceptionnelle, on a trouvé judicieux de pavoiser le palais Bourbon avec deux immenses banderoles aux couleurs arc-en-ciel. Mme Hidalgo s’est contentée de peindre des passages piétons à ces couleurs et on pouvait au moins s’essuyer les pieds dessus. Mais là, l’exaltation de la grandeur de la cause confine à la ferveur patriotique. Les yeux au ciel, on est invité à la prière extatique ; ou à  l’étonnement navré.

Pauvre France !

Général Roland DUBOIS – VPF Ile de France

Comments: 12

Laisser un commentaire