Le partage est disponible

Après un travail pour établir l’unité en Gaule, l’attention de Charles Martel est tournée sur les conflits étrangers, et notamment l’avance musulmane en Europe de l’Ouest, qui est une préoccupation majeure. Les forces musulmanes arabes et berbères ont conquis la péninsule ibérique (711-726), franchi les Pyrénées (720) et saisi la Gaule narbonnaise, qui était une importante dépendance des Wisigoths (721-725). Après des affrontements intermittents, sous la direction d’Abd al-Rahman ibn Abd Allah al-Ghafiqi, wali d’al-Andalus, ils avancent vers la Gaule et sur Tours, « la ville sainte de la Gaule ».

25 octobre 732

La bataille de Poitiers appelée dans des sources arabes « bataille du Pavé des Martyrs » a lieu entre, d’une part, les Francs et les Burgondes dirigés par Charles Martel alliés aux Vascons eux-mêmes dirigés par Eudes, et d’autre part une armée omeyyade menée par Abd al-Rahman, gouverneur général d’al-Andalus. Elle s’est déroulée entre les villes de Poitiers et Tours, au nord de l’Aquitaine, près du village de Vouneuil sur Vienne. L’emplacement de la bataille était alors proche de la frontière entre le Royaume franc et celui d’Aquitaine, alors indépendant.

Les Francs sortent victorieux. Abd al-Rahman est tué, et Charles Martel étend son autorité dans le sud.

 

– – –

2019

La grande mosquée de Poitiers

Qatar Charity, proche des Frères Musulmans prônant un islam rigoureux, a financé en partie la construction de la grande mosquée de Poitiers en 2012.  Elle aurait versée en deux fois une somme de 400 000 euros à l’association des musulmans de Poitiers.

Qatar Charity participe à travers le monde au financement de mosquées, de centres culturels ou d’écoles islamiques.

Le recteur de la mosquée de Poitiers, Boubakeur El Hadj Amor reconnaît la réalité de ces versements mais dit ne pas s’en souvenir. 

Comments: 28

Laisser un commentaire