Si le ridicule ne tue plus, la bêtise, elle, continue à tuer !

Le partage est disponible

Sur tous les écrans, sur toutes les ondes, président et ministres martèlent à qui veut l’entendre qu’étant beaucoup plus intelligents et capables que les entrepreneurs du pays, ils vont relancer l’économie à coup de milliards d’euros et que « quoi qu’il en coûte » il n’y aura ni faillite ni chômage dans le beau pays de France… ! C’est tout de même curieux, qu’aucun journaliste, aucun chroniqueur n’ait relevé que ce sont les mêmes qui par leur incurie, leur incompétence orgueilleuse, leurs mensonges d’état (relisez les déclarations successives du porte parole de l’Elysée et du premier ministre qui n’ont même pas eu le courage de démissionner !) sont à la cause du désastre que nous vivons.

Le rôle d’un gouvernement est de prévoir, d’anticiper les crises : c’est la stratégie, elle nécessite des précautions et des réserves disponibles au moment où la crise se dénoue. Il doit également être réactif lorsque la crise arrive et agir rapidement en mettant en œuvre des stocks et des process préparés : c’est la tactique. Le drame, c’est que l’ENA ne forme que des comptables, de petits gestionnaires aux idées étriquées et formatées, tout juste capables d’appliquer une tactique, c’est-à-dire gérer un problème en agissant selon un schéma prédéfini et éprouvé. Ces ronds de cuir qui se prennent pour des dieux, sont déjà incapables d’initiatives lorsque les situations divergent, alors leur demander de faire de la stratégie, des prévisions, serait une folie : leur étroitesse d’esprit les en rends incapables.

Comment ose-t-on laisser ces tristes individus se présenter cyniquement comme des sauveurs de notre économie et de nos emplois, alors que ce sont eux qui les ont ruinés par leur insuffisance hautaine et leur idéologie ! Comment se fait-il qu’on interdise des déplacements de plus de 100km, mais que les voyageurs venant de Chine, d’Australie débarquent librement sans contrôle sanitaire ? Pourquoi a-t-on ouvert les transports publics en interdisant l’accès aux parcs et aux forêts : Y a-t-il un risque plus grand de contagion dans la foret de Fontainebleau, de Sénart ou de Montmorency que dans le métro parisien ou le RER ? Comment se fait-il que personne ne se demande d’où vient l’argent qu’ils promettent et surtout, qui va, au final, payer l’addition ? Car rien n’est gratuit dans ce monde. Toujours plus de dettes, ce sont toujours plus d’impôts et de charges.

Notons que toutes ces sommes abyssales qui ont été empruntées en notre nom, ont été dilapidées sans avoir jamais été investies dans des projets créateurs de richesses. Pour mémoire, en septembre dernier la dette française s’élevait à 2415 milliards € soit 100,4% du PIB et est prévue à 115% en décembre. Il faut nous attendre à une rentrée chaude, car les dépôts de bilans dans l’artisanat, qui est le premier employeur de France, ceux dans le tourisme, les transports et l’agro-alimentaire vont alourdir considérablement le chômage.

Par leur inconséquence et leur incompétence, nos gouvernants ont multipliés les insatisfactions, les rancœurs, les désespoirs, les haines et malgré toutes leurs tentatives pour le cacher, je pense que le peuple à enfin compris l’imposture et va réagir en conséquences Déjà les rats, les opportunistes gauchisants, quittent le navire et marchent dans tous les sens .à la recherche d’un autre fromage…  Mais dans leur peur panique des réactions des électeurs, ils votent et vont voter à tour de bras des lois liberticides pour essayer d’endiguer, de maitriser par la force de la loi, le flot de colère et de haine qui monte et qui risque de les balayer.

Je crains que n’ayant plus rien à perdre, ces irresponsables, sous couvert de solidarité, ne s’en prennent à nos biens, à nos économies, à nos caisses de retraites : Incapables de créer de la richesse ils n’ont que trop l’habitude de vivre sur celles produites par les autres, la société civile. Ne soyons donc pas trop étonnés si au cours de l’été, des statistiques opportunes nécessitent un nouveau confinement, si pour « notre bien » on met en place un flicage systématique avec reconnaissance faciale ou pistage des téléphones portables, des « internements quarantaine » à domicile, à l’hôpital ou dans des « locaux adaptés » pour notre bien évidement…les goulags l’étaient aussi !

Les chasseurs qui savent le danger que représente un sanglier blessé et acculé, ne seront pas surpris de ces comportements. Il faut dénoncer ces loups qui se déguisent en bons apôtres et mentent pour conserver un pouvoir mal acquis. La République est, selon ceux qui sont au pouvoir, la pire ou la meilleur des choses, elle n’admet ni petitesse, ni médiocrité, car comme nous le montre l’Histoire des peuples, ce régime a tendance à tomber dans le clientélisme, dans les réseaux occultes.

Soixante ans de médiocrité acceptée, je n’ose dire voulue, nous ont mené ou nous en sommes… !

 

Michel ROGER

VPF Ile de France

Comments: 37

Laisser un commentaire